Le guide du voyageur galactique (H2G2 - Tome 1), de Douglas Adams

Publié le par Olya

9782070437436Résumé :

Comment garder tout son flegme quand on apprend dans la même journée : que sa maison va être abattue dans la minute pour laisser place à une déviation d'autoroute ; que la Terre va être détruite d'ici deux minutes, se trouvant, coïncidence malheureuse, sur le tracé d'une future voie express intergalactique ; que son meilleur ami, certes délicieusement décalé, est en fait un astrostoppeur natif de Bételgeuse, et s'apprête à vous entraîner aux confins de la galaxie ?
Pas de panique !
Car Arthur Dent, un Anglais extraordinairement moyen, pourra compter sur le fabuleux Guide du voyageur galactique pour l'accompagner dans ses extraordinaires dérapages spatiaux moyennement contrôlés.



Avis :

Pendant ma lecture, je me suis demandée comme j'allais parler de ce livre. Si vous l'avez lu, je pense que vous pouvez comprendre pourquoi. Si vous ne l'avez pas lu, et bien je n'ai qu'une chose à dire : si vous voulez passer un très bon moment de lecture, et bien foncez !

Je vais quand même essayer de développer un peu parce que ça fait faiblard comme article !

Ce livre est déjanté. C'est le mot qui me vient à l'esprit. Des bulldozers jaunes viennent démolir la maison d'Arthur Dent, notre héros humain, des vaisseaux spaciaux jaunes viennent démolir la Terre ... déjà rien que ça, vous vous demandez où vous avez foutu les pieds ! Mais PAS DE PANIQUE ...

... Arthur a dans le lot de ses amis un autostoppeur, pardon un astrostoppeur, originaire d'une planète appelée Bételgeuse. Et celui ci lui sauve, entre autre, la vie, en l'entrainant avec lui dans ces vaisseaux jaunes déstructeurs de planète.

A partir de là, ça n'arrête plus ! On visite d'autres vaisseaux, d'autres planètes, on rencontre des gens à 2 têtes et 3 bras, des souris (qui me font un peu penser à Minus et Cortex d'ailleurs), des robots dépressifs, des ordinateurs qui ont réponse à presque tout (mais quelle est la réponse ?!) ...

Bref, c'est déjanté, et c'est génial ! Parfois, l'auteur part dans des délires que j'avais un peu de peine à suivre, mais c'est tellement délirant que c'est accrocheur et que même si on décroche, bah on accroche quand même (vous me suivez ? Non, bah tant pis !).

 

Les dialogues entre nos protagonistes sont excellents. Et même si les personnages ne sont au final pas si présent que ça, on s'y attache tout de même. J'ai un petit coup de coeur pour Marvin le robot paraoïde. C'est un peu sadique, mais j'aime beaucoup le voir en train de déprimer, ça remonte le moral en quelque sort.
Mais j'ai trouvé dommage que Trillian soit si effacée que ça. J'aurai bien voulu qu'elle soit plus présente et qu'on s'intéresse un peu plus à elle.

Et c'est rigolo, mais parfois, lors de ma lecture je sentais comme un petit gout de Doctor who. Sans pouvoir réellement l'expliquer, mais c'est l'ambiance, certaines scènes particulières, certains dialogues ou descriptions ... ça me faisait vraiment penser à ma série chère à mon coeur qu'est Doctor Who. Bon après, on m'a appris que Douglas Adams avait été scénariste en chef de Doctor who pendant une saison, ceci expliquant cela ! S'occuper de la série de Doctor who ne vous laisse pas indemne :D

Pour conclure, je dirai simplement que ce fut une lecture plus qu'agréable, très rafraichissante aussi (oui, j'ai toujours du mal à utiliser ce terme pour un livre, mais c'est vraiment la sensation que j'ai eu, c'était frais quoi !), et je pense que je me lancerai dans les tomes suivants lorsque j'aurai vidé ma PAL :D

Note : Etoile4

Autres articles : Je vous conseille d'aller lire l'avis de Vert, d'Alexielle, ou bien celui d'If is dead.

Publié dans Science-Fiction

Commenter cet article

Eumène de Cardie 30/10/2011 21:05



C'est vrai que ce roman est "so british" dans son art du "nonsense", le genre d'humour que l'on retrouve dans un ouvrage comme "Le faiseur d'histoire" de Stephen Fry ou, quoique de manière moins
importante, dans le "Tout est sous contrôle" de Hugh Laurie. Mais ce genre d'humour peut devenir lourd à supporter et la trame scénaristique... particulière fait que l'on peut ne pas accrocher au
récit. 


Pour ma part cela n'avait donc
pas été une si bonne lecture... 



Olya 31/10/2011 20:44



C'est vrai que ça peut vite devenir lourd. Mais moi tant que ça reste supportable, j'avoue que je prends un énorme plaisir à lire ce genre de bouquins :) 



ouiski 16/10/2011 23:40



Il faut voir le film aussi, un grand moment de rigolade ;)



Olya 17/10/2011 13:21



J'ai vu le film quand il était sorti au ciné. Effectivement, c'était bien sympa :) 



Luna 03/06/2011 09:37



J'ai eu une très bonne surprise en découvrant ce premier tome de H2G2 : au début on ne comprend rien et ça va très vite, mais on se prend rapidement au jeu et alors, ce n'est que plaisir !


Bon, après coup, je ne sais pas trop que dire sur ce livre, mais je l'ai beaucoup apprécié et j'ai beaucoup rit !


Il a cette petite saveur particulière que peu de lire ont et c'est ça qui fait la différence !


 


 



Olya 05/06/2011 22:43



Très bonne surprise pour moi aussi :) D'ailleurs, faudrait p'têt qu'un jour je me lance pour lire la suite ! 


Si tu as aimé, n'hésite pas à lire du Pratchett si tu ne l'as pas encore fait :) 



Luna 17/05/2011 10:40



C'est vraiment un livre poilant, j'ai adoré ce livre, je ne regrette vraiment pas de l'avoir ouvert, au contraire !



Olya 17/05/2011 15:40



Ah ça, pour être poilant, il est poilant ^^ Il faudrait que je pense à me lancer dans les tomes suivants d'ici peu ...



boubou 16/12/2010 11:09



depuis le temps que je veux le lire celui là (et ses petits compères de la suite), mais je vais encore patienter un peu, j'ai d'autres trucs à lire avant !



Olya 19/12/2010 12:28



Je te comprends, moi j'ai également d'autres livres à lire avant de lire les tomes suivants ^^